www.afsca.be       AFSCA - PESTE PORCINE AFRICAINE (PPA)
Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
HOME
FR NL DE



  Présentation de la maladie Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 04.06.2020

Origine
Symptômes cliniques
Transmission
Traitement
Vaccination
Fiche pratique
Film de vulgarisation




Origine
La peste porcine africaine est une maladie virale provoquée par un asfivirus, de la famille des Asfarviridae.
En Europe, elle affecte les porcs et les sangliers. La maladie n’est pas contagieuse pour l’homme.



Symptômes cliniques

Selon la virulence de la souche impliquée, la PPA va se présenter sous différentes formes :

  • Forme suraiguë : fièvre élevée, anorexie, léthargie, mort subite (même sans symptôme)
  • Forme aiguë : forte fièvre, anorexie, léthargie, désordres hématologiques s’accompagnant d’hémorragies sous-cutanées et d’ictère, diarrhée, mort rapide (6-15 jours) et taux de mortalité pouvant avoisiner les 100% ;
  • Forme subaiguë : symptômes moins intenses, avec un taux de mortalité moindre et la mort survenant dans un délai plus long (7-20 jours) ;
  • Forme chronique : une clinique insidieuse est observée, avec des signes frustes d’une maladie évoluant sur plusieurs mois.

Le virus actuel de la PPA (génotype 2) circulant en Europe et en Asie se présente principalement sous la forme aiguë, et dans certains cas, sous la forme suraiguë ou subaiguë. Une fois que la maladie pénètre dans une exploitation porcine, elle ne se propagera pas nécessairement rapidement au sein de cette exploitation (1 à 2 semaines après l'introduction du virus, 10% des porcs sont infectés). Plus le virus circule longtemps, plus les porcs finiront par être infectés.

Sur l'ensemble des porcs infectés, 90 % mourront, qu'ils présentent ou non des symptômes.

C'est également le cas pour les sangliers.

En outre, le virus survit très longtemps dans l'environnement, principalement dans les carcasses, mettant ainsi en danger d'autres porcs ou sangliers.



Transmission

Le virus responsable de la PPA est présent dans le sang, les tissus, l’urine, les excréments, les sécrétions et les excrétas des animaux malades.

En outre, le virus survit très longtemps dans de la viande de porc insuffisamment chauffée, séchée, salée et congelée.

Le virus est très résistant dans l'environnement et peut être transmis de la manière suivante :

  • Transmission directe
    • Contact direct avec un animal malade (lors de l'introduction d'animaux infectés provenant d'une autre exploitation, contact avec des sangliers dans des exploitations en libre parcours);
    • Contact direct avec une carcasse d'un animal infecté.
  • Transmission indirecte
    • Ingestion d’aliments contaminés (viande insuffisamment chauffée, par exemple dans les déchets de cuisine);
    • Propagation mécanique par l'intermédiaire de matériel contaminé (vêtements, bottes, véhicules: le sang est très contagieux !);
    • Iatrogène (via des aiguilles non stériles utilisées dans le traitement de plusieurs animaux);
    • Par des tiques infectées du genre ornithodoros. Ce vecteur n’est toutefois pas présent en Belgique.

 



Traitement
Il n’existe pas de traitement spécifique de la PPA.



Vaccination
Il n’existe pas de vaccin contre la PPA.



Fiche pratique
Voir fiche "Peste porcine africaine"

 
   
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

SITES : AFSCA Professionnels
AFSCA Consommateurs
Portail de la Wallonie
Région flamande
Comité scientifique de l'AFSCA
CONTACTS :
Exploitations agricoles, transporteurs,... Contactez les ULC de l'AFSCA
Le point de contact AFSCA des consommateurs
Porte parole de l'AFSCA