Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Vie pratique > Intoxications alimentaires > Listeria monocytogenes: informations générales

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Listeria monocytogenes: informations générales Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 24.07.2018


Listeria monocytogenes
Listeria monocytogenes est une bactérie présente naturellement dans l’environnement : on la retrouve dans le sol, dans l’ensilage, dans les matières fécales, dans les eaux usées et dans l’eau des égoûts, dans l’eau et dans l’environnement de production de denrées alimentaires.
Listeria monocytogenes est surtout transmise à l’homme via l’alimentation et peut alors provoquer une maladie qui peut prendre la forme d’une gastro-entérite modérée ou une forme plus grave qui peut, dans certains cas, être mortelle.
Listeria monocytogenes est une bactérie très résistante qui peut survivre et se développer dans un environnement refroidi, tel que l’environnement de production de denrées alimentaires et le frigo ménager. C’est la raison pour laquelle la maîtrise de cette bactérie constitue un défi pour l’industrie alimentaire et pour laquelle le consommateur doit accorder suffisamment d’attention à la manipulation et à la préparation correcte des denrées alimentaires dans sa cuisine.

Conséquences pour la santé publique et les groupes à risque
Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la listéria sont les suivants : fièvre, maux de tête, diarrhée et douleurs musculaires. Dans certains cas, il peut s’écouler jusqu’à huit semaines après l’ingestion de l’aliment contaminé, avant l’apparition de symptômes reconnaissables. Les personnes qui présentent ces symptômes doivent consulter leur médecin. La listériose est une maladie qui peut être grave. Les femmes enceintes, de même que les personnes immunodéprimées (par exemple les personnes souffrant d’un cancer) et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes.
La listériose peut également, dans les cas les plus graves, causer des avortements, des naissances prématurées, des mortinatalités ou des encéphalites chez les bébés.
Le risque de développer la maladie dépend de la virulence de la souche qui a été ingérée via l’alimentation, de la sensibilité du consommateur et de la quantité de bactéries ingérées.

Situation en Belgique
Dans un rapport de 2016, L’EFSA (European Food and Safety Authority) fait état d’une augmentation des infections enregistrées dues à Listeria durant la période 2008 à 2016. En 2016, 2536 cas de listériose ont été recensés dans l’ensemble des Etats membres (ce qui représente une augmentation du degré de notification de 9,3 % par rapport à 2015) et 247 personnes en sont décédées. En Belgique, en 2017, 74 personnes ont été atteintes de listériose, mais aucune n’est décédée.

La législation alimentaire et la responsabilité du producteur
La réglementation européenne fixe des normes pour les denrées alimentaires prêtes à la consommation. Le producteur porte la responsabilité de respecter ces normes en appliquant correctement les procédures prévues dans son système d’autocontrôle.

Le rôle de l’AFSCA
La mission de l’Agence alimentaire est de veiller à la sécurité des produits placés dans l’assiette du consommateur. Le travail qu’elle effectue est totalement neutre et objectif, basé sur des constats et permet d’atteindre un haut niveau de sécurité alimentaire. Les contrôles via des inspections et des analyses relatives à la maîtrise du risque lié à la présence de Listeria monocytogenes dans les denrées alimentaires font partie du programme de contrôle annuel.

Recommandations pour les consommateurs

  • Respecter les dates limites de consommation indiquées sur l’emballage.
  • Lire toutes les indications mentionnées sur l’étiquette des denrées alimentaires et respecter scrupuleusement les instructions du fabricant si elles sont indiquées.
  • Conserver les denrées alimentaires périssables dans le frigo et contrôler régulièrement la température du frigo (entre 0 et 4°C).
  • Eviter les contaminations croisées en lavant, avant réemploi, les surfaces qui ont été en contact avec les aliments crus.
  • Nettoyer les ustensiles de cuisine avant et après usage.
  • voir les mains propres et éviter le port des bijoux pendant la préparation des repas.
  • Les femmes enceintes, les petits enfants, les personnes âgées ou au système immunitaire affaibli doivent éviter de consommer des produits à risque. Les produits à risque sont : le lait cru, les fromages à base de lait cru, le poisson fumé (saumon, maquereau, truite, …), la charcuterie fumée, la viande crue, les préparations à base de viande crue, les sandwichspreads, les légumes à feuilles préemballés, le melon prédécoupé préemballé, les germes de légumes, …


Le Conseil supérieur de la Santé et le Comité scientifique de l’AFSCA ont formulé une recommandation relative à la listériose pour quelques groupes spécifiques et sensibles.
Voir: http://www.afsca.be/comitescientifique/avis/2016/_documents/Avis21-2016_SciCom2016-12_Listeriose_000.pdf



Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet