Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Accueil > Professionnels > Production animale > Animaux > Santé animale > Grippe aviaire > Situation à l'étranger
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 

Grippe aviaire

Page précédente

Situation à l'étranger


 

En Europe

Depuis novembre 2016, plusieurs foyers de grippe aviaire hautement pathogène ont été identifiés dans des exploitations de volailles situées en France, Pays-Bas, Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, Italie, Danemark, Suède, Croatie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Grèce, Serbie, Bulgarie, Roumanie et Ukraine. Dans tous ces foyers, la souche H5N8 a été identifiée. Ce virus se propage par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs, en particulier les oiseaux aquatiques dans leur migration vers le sud. Ce virus circule déjà depuis de nombreuses années en Asie du Sud-Est et, depuis fin 2013, a provoqué beaucoup de foyers en Chine, en Corée du Sud et au Japon. Pour ce virus, il n’y a pas encore eu de cas humains rapportés.

 

Des virus faiblement pathogènes H5 et H7 sont fréquemment mis en évidence en Europe. Ces découvertes n'ont rien de surprenant, ces virus (et d'autres virus faiblement pathogènes) circulant continuellement au sein de la faune sauvage. Ce n'est que lorsque ces virus faiblement pathogènes H5 et H7 pénètrent dans les exploitations professionnelles ou dans des élevages de particuliers détenant un grand nombre de volailles qu'ils peuvent poser problème. Ces virus peuvent en effet se transformer en virus hautement pathogènes.


Hors Europe

Des foyers de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 ont été constatés dans des exploitations de volailles aux États-Unis. Au Canada, plus de 10 foyers de grippe aviaire hautement pathogène H5N2 ont également été constatés.

Dans les pays où le virus hautement pathogène H5N1 est présumé endémique, de nouveaux foyers sont régulièrement découverts. En Asie du Sud-est, les souches hautement pathogènes H5N8 et H7N9 posent également beaucoup de problèmes.




Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 07.02.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet