Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Production animale > Animaux > Santé animale > Grippe aviaire > Informations pour les détenteurs amateurs
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Cellule de vulgarisation Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 

Grippe aviaire

Page précédente

Informations pour les détenteurs amateurs (particuliers)


 

Ce 23 mars, de nouvelles contaminations par le virus H5N8 de la grippe aviaire ont été confirmées chez 3 oiseaux sauvages morts dans un centre de revalidation à Ottignies. Les 3 oiseaux contaminés sont une poule d’eau découverte à Hoeilaart le 22 février, un canard colvert découvert à Ottignies le 13 mars et une buse découverte à Corroy-le-Grand le 14 mars.

Le 22 mars, une contamination par le virus H5N8 a également été confirmée chez un cygne et un canard sauvages trouvés morts le 17 mars à Elen, dans la commune de Dilsen-Sokkem.

Ces nouvelles contaminations confirment que le virus H5N8 circule toujours dans la faune sauvage. Aucune nouvelle mesure n’est prise suite à ces cas mais il est important que chaque détenteur de volailles et d’oiseaux applique strictement les mesures déjà en application. Le confinement, s’il n’est plus obligatoire pour les détenteurs amateurs et les détenteurs de ratites, reste vivement recommandé.

Depuis le vendredi 17 mars, la plupart des mesures de prévention contre la grippe aviaire sont en effet levées pour les détenteurs amateurs. Le confinement est levé et les rassemblements et marchés publics sont à nouveau autorisés aux conditions habituelles. Les vols de pigeons sont également autorisés.

Les mesures suivantes restent toutefois d’application sur tout le territoire belge :

  • Le nourrissage et l’abreuvement des volailles et des autres oiseaux captifs doit se faire à l’intérieur ou de façon à rendre impossible le contact avec les oiseaux sauvages.
  • Il est interdit d’abreuver les volailles et les autres oiseaux captifs avec de l’eau de réservoirs d’eaux de surface ou l’eau de pluie accessibles aux oiseaux sauvages, à moins que cette eau ne soit traitée pour garantir l’inactivation des virus éventuels.
  • La chasse à l’aide de rapaces est interdite.

Ces mesures visent en premier lieu à protéger les oiseaux captifs de chaque détenteur contre la grippe aviaire, cette maladie étant très contagieuse, douloureuse et mortelle pour ces animaux.

Elles ont été prises suite à la découverte de la grippe aviaire chez un détenteur d’oiseaux d’ornement début février. Depuis 2 contaminations ont également été découvertes chez des oiseaux sauvages, ce qui prouvent que le virus circule bien en Belgique.

Ces mesures sont d’application jusqu’au 9 avril prochain inclus et pourront être prolongées en fonction du risque.

L’Agence tient à rappeler qu’il n’y a aucun risque à consommer de la viande de volailles et des œufs.

De même, le virus identifié n’est pas transmissible à l’homme ni aux autres animaux domestiques. Il n’y a donc aucun risque pour la santé.

Pour plus d’information :

Call center : 0800 99 777













Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 24.03.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet