Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Production animale > Animaux > Santé animale > Grippe aviaire > Actualité
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 

Grippe aviaire

Page précédente

Actualité


 

Depuis le 1er juin, 13 contaminations par le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire ont été identifiées : chez 2 négociants de volailles à Oostkamp et Menen et chez 11 détenteurs amateurs à Wellin et à Saint-ode (Luxembourg), à Soignies, Quiévrain, Ath, Courcelles, Tournai et Fleurus (Hainaut), à Zuienkerke (Flandre occidentale), à Couvin (Namur) et à Bassenge (Liège).

Autour de toutes ces contaminations, des zones de restrictions ont été délimitées. Toutes ces zones sont aujourd’hui levées étant donné l’absence de nouvelle contamination dans celles-ci.

Par ailleurs, le 30 juin, la France a identifié un foyer de grippe aviaire H5N8 hautement pathogène dans la commune de Brillon, à proximité de notre frontière. Suite à cette découverte, une zone de protection de 3 km et une zone de surveillance de 10 km ont été mises en place autour du foyer.

La zone de surveillance couvre en partie notre pays, à savoir une partie des communes de Brunehaut et de Rumes (Hainaut). Une description détaillée de cette zone est disponible via ce lien. Dans cette zone, les mesures suivantes sont d’application :

  • Tous les transports de volailles et d’œufs à couver sont interdits.
  • Les déplacements d’oiseaux sont interdits sauf pour :
    • les oiseaux provenant d’en-dehors d’une zone de restrictions ;
    • les oiseaux de détenteurs ne possédant pas de volailles ;
    • les oiseaux de marchands et magasins d’animaux, même s’ils possèdent des volailles mais les volailles ne peuvent pas être vendues ni déplacées.
  • Chaque détenteur de volailles ou d’autres oiseaux captifs doit, dans les 72h, envoyer un inventaire précisant le nombre et le type de volailles/oiseaux qu’il détient. Les détenteurs professionnels envoient leur inventaire à l’ULC de l’Agence dont ils dépendent. Les détenteurs amateurs envoient leur inventaire à leur commune.

Outre ces mesures, valables pour tout détenteur de volailles ou d’oiseaux, qu’il soit professionnel ou amateur, des mesures supplémentaires sont d’application pour le secteur avicole. Le document reprenant ces mesures est consultable via ce lien.

Le virus H5N8 est une souche hautement pathogène « classique ». Il peut se propager rapidement et il est responsable de fortes morbidité et mortalité chez les poules et les dindes. Pour ce virus, il n’y a pas encore eu de cas humains rapportés.

L’ensemble des mesures applicables sur notre territoire, dans les zones de surveillance et dans les zones tampon temporaires sont décrites dans la rubrique : Mesures

Des compléments d’informations peuvent également être trouvés dans la rubrique FAQ

 


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 24.07.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet