Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Suite à une plainte, l’AFSCA a contrôlé la cuisine...
Communiqué de presse (03/10/2019) Nous suivre sur TwitterNous suivre sur Facebook


Suite à une plainte, l’AFSCA a contrôlé la cuisine d’une école en Province de Namur et a ordonné une fermeture temporaire. L’AFSCA s’est assurée qu’une continuité de service soit proposée aux élèves et parents, et recontrôlera l’entreprise en octobre afin d’évaluer la possibilité d’à nouveau préparer des repas, lorsque la sécurité alimentaire des enfants pourra être garantie.

  L’AFSCA s’est rendue, à deux reprises dans le courant de la 2e quinzaine de septembre, dans une école de la province de Namur pour inspecter les locaux où étaient préparés et servis les repas destinés aux élèves. Suite aux constatations faites sur place, l’AFSCA a ordonné la fermeture temporaire de la cuisine de l’établissement. Pour que les enfants puissent continuer à recevoir des repas dans de bonnes conditions, l’AFSCA s’est assurée que la préparation et la livraison des repas soient momentanément assurés par une firme externe. Un premier recontrôle a déjà permis d’autoriser une distribution de repas, et l’AFSCA recontrôlera les locaux de préparation dans le courant du mois d’octobre. Si tout est fait pour garantir la protection et la sécurité alimentaire des enfants, l’école pourra alors à nouveau préparer les repas sur place.

Lors de la première inspection, qui faisait suite à une plainte reçue via le point de contact de l’AFSCA, plusieurs manquements ont été constatés dans la cuisine d’un établissement scolaire situé en province de Namur. La présence manifeste de rongeurs a mené l’AFSCA à ordonner la fermeture temporaire des cuisines.

La mesure de fermeture des cuisines de préparation de repas est prise jusqu’à la remise en ordre complète des locaux, qui sera approuvée lors d’un deuxième recontrôle en octobre. En plus de la remise en ordre complète (évacuation des denrées alimentaires impropres à la consommation, nettoyage des déjections, désinfection complète, …), l’Agence alimentaire a exigé que l’établissement présente un plan d’action complet de lutte contre les nuisibles. Dès la fermeture, l’AFSCA s’est assurée que des repas puissent être livrés aux enfants depuis un autre établissement connu de l’Agence alimentaire.

La présence de rats et de leurs déjections témoigne d’une gestion non adéquate des principes de base de sécurité alimentaire et fait partie des infractions les plus graves justifiant des mesures strictes. En effet, un des risques importants liés à cette infraction majeure est la possibilité pour un consommateur de contracter la leptospirose, une maladie infectieuse grave causée par la bactérie Leptospira interrogans. Une contamination peut survenir par contact direct avec de l’urine d’un rongeur malade, ou indirectement suite à la consommation d’eau ou de denrées alimentaires contaminées. La fermeture de cette cantine a donc permis aux enfants de ne pas être confronté à ce risque important.

Herman Diricks, administrateur délégué de l’AFSCA : « Les centaines de contrôles effectués quotidiennement par l’AFSCA contribuent à maintenir un haut niveau de protection du consommateur. Les cantines scolaires font partie de nos priorités car on parle ici de la santé de nos enfants, en 2018 80% des 1338 cantines scolaires inspectées recevaient un rapport de l’AFSCA favorable. Mais nous restons très attentifs car nous savons qu’un incident est toujours possible, et lorsque l’AFSCA constate une situation à risque, elle prend immédiatement des décisions en vue de protéger la santé des consommateurs. Ce rôle de protection nous tient à cœur, c’est notre priorité et nos 1300 agents y veillent quotidiennement. A côté de nos contrôles, nous sommes aussi là pour former. En 2018, 1097 professionnels actifs dans des cantines scolaires ont été formés gratuitement par nos services et, au cours de cette même année ».

Le Ministre de l’Agriculture, Denis DUCARME : « La priorité de l’AFSCA, c’est la santé du consommateur ! L’Agence a donc agi rapidement afin de protéger la santé des élèves de cet établissement. On sait en effet que les enfants constituent un public à risque pour toute une série de maladies. Elle a également veillé à ce que l’établissement scolaire assure la mise à disposition de repas chauds aux élèves à partir d’un autre établissement connu de l’Agence afin de limiter autant que possible les éventuels désagréments résultant de cette décision indispensable. »



  Personne de contact pour la presse:
Stéphanie Maquoi
stephanie.maquoi@afsca.be
Tél. : 0478 69 57 84
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 03.10.2019    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet