Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > L’AFSCA rassure les parents en période de ...
Communiqué de presse (16/09/2019) Nous suivre sur TwitterNous suivre sur Facebook


L’AFSCA rassure les parents en période de rentrée scolaire :
Près de 4 cantines scolaires sur 5 ont obtenu la « grande distinction » en 2018

  Si la couverture des cahiers n’est pas de la compétence de l’AFSCA, la préparation et la distribution des repas aux écoliers fait partie de ses contrôles réguliers.
Sur ce dernier point, les parents peuvent se rassurer : en 2018, la cellule de formation de l'AFSCA a formé 1097 collaborateurs de cuisine actifs dans les cantines scolaires et, au cours de cette même année, l'AFSCA a inspecté 1338 cantines scolaires. 4 cantines sur 5 ont obtenu la mention « grande distinction » !
En mai, l'AFSCA a également lancé un projet sur la sécurité alimentaire dans les écoles. À cette occasion, l’Agence alimentaire s’est mise autour de la table avec les acteurs de terrain afin de recueillir les doléances soumettre les résultats aux décideurs politiques.


L'AFSCA veille à la santé des enfants : 4 cantines scolaires sur 5 obtiennent un très bon résultat

En 2018, les contrôleurs de l'AFSCA sont passés dans 1338 écoles afin de vérifier si les cuisines satisfont aux exigences légales et si les règles relatives à la bonne gestion des risques alimentaires, à l'hygiène et à la traçabilité sont respectées. On vérifie par exemple si la denrée alimentaire est conservée à la bonne température, si la date de consommation n’est pas dépassée et si la cuisine et les appareils sont suffisamment propres. Quatre écoles sur cinq ont obtenu un très bon résultat. Pour les autres, l’Agence a demandé les adaptations nécessaires, notamment sur la communication des allergènes dans les plats ou sandwiches distribués.

Malheureusement, un incident peut toujours arriver, même là où la sécurité alimentaire est placée au centre des priorités. Personne n’est à l’abri. Mais lorsqu’un incident survient, tel une intoxication alimentaire, il est important que les écoles puissent, en coopération avec l’AFSCA, réagir rapidement et de manière adéquate afin d’identifier la source de la contamination et en tirer les enseignements.


Plus de 1000 collaborateurs de cuisine formés en 2018

Afin de protéger le consommateur, l’AFSCA réalise évidemment des contrôles mais joue aussi un rôle important en matière de prévention et de sensibilisation. À la demande d’une commune, d’un pouvoir organisateur ou d’une autorité régionale, la cellule de formation de l’AFSCA a formé, en 2018, 1097 collaborateurs actifs dans les cantines scolaires. Ces formations sont gratuites et sont spécialement conçues afin de fournir aux professionnels une assistance pratique quant à la sécurité alimentaire, l’hygiène, l’étiquetage et la traçabilité.


Assises de la sécurité alimentaire à l’école – un projet à 360°

En mai, l’AFSCA a lancé un projet autour d’une enquête et d’une consultation auprès de toutes les parties prenantes (360°C) sur la sécurité alimentaire à l'école, avec un focus sur la distribution et la préparation des repas dans un contexte scolaire. Différents thèmes ont été abordés tels que la préparation d’aliments dans le cadre d’activités didactiques, les collations et les occasions spéciales ou encore le cas de bénévoles qui veulent préparer des repas pour les écoliers...

Par le biais de cette initiative, l’AFSCA souhaite identifier les besoins et les difficultés que rencontrent les acteurs du terrain (écoles, associations de parents, bénévoles…) et servira de relais entre ces acteurs et les autorités législatives.
Sur base des conclusions de ces assises de la sécurité alimentaire, l’AFSCA pourra soumettre des propositions aux décideurs politiques.


Quid des collations et des réfrigérateurs à l'école ?

De nombreux parents se demandent ce qu'ils peuvent donner à leur enfant comme dix-heures ou comme collation pour un goûter d’anniversaire à l’école, ou si l’école est obligée de mettre à disposition un réfrigérateur.

Lorsque l’école met un réfrigérateur à disposition des élèves, lequel doit être réglé à la bonne température (entre 0 et 7°C), il est possible d’amener une gamme plus large de collations à l’école, comme par exemple des yaourts ou du pudding fait maison. Ces collations sont plus vite périssables à des températures plus élevées, c’est pourquoi il est préférable de les mettre au réfrigérateur.

Si l’école ne met pas de frigo à disposition, ce qui n’est pas une obligation légale, des alternatives sont possibles avec des denrées alimentaires qui ne doivent pas être réfrigérées comme les fruits ou une tranche de pain d'épices ou de cake. Les parents peuvent aussi toujours utiliser des sacs isothermes ou des éléments réfrigérants qui permettent de conserver quelques heures au frais le lunch de vos petits garnements. C’est également pratique lorsque vous allez pique-niquer ou lorsque vous faites une excursion, vous profitez partout de boissons et d’aliments réfrigérés.


Ce sujet s'inscrit dans le cadre d'une campagne de communication plus large, visant à démontrer qu’en plus de réaliser des contrôles, l'Agence exerce également un rôle important dans le domaine de la prévention, de la formation et de la sensibilisation afin de protéger les consommateurs. Vous trouverez davantage d’informations sur cette campagne sur www.alaloupe.be.



  Personne de contact pour la presse:
Stéphanie Maquoi
stephanie.maquoi@afsca.be
Tél. : 0478 69 57 84
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 16.09.2019    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet