Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications >pour un camp de vacances sans pépin
Communiqué de presse (05/07/2019) Nous suivre sur TwitterNous suivre sur Facebook


L’AFSCA et ses 10 conseils malins
pour un camp de vacances sans pépin


 

Pour bon nombre d’enfants, vacances riment avec camps de jeunesse, mise au vert, nuits sous tente, cabanes en bois, chansons au coin du feu … et hygiène quelque peu rudimentaire.

Si l’ambiance est assurée et l’expérience sans nul doute enrichissante, certains petits rappels en matière d’hygiène, et en particulier de santé alimentaire, sont toujours utiles pour un camp l’esprit tranquille !

 

En 2018, 4 cas de Norovirus (une des causes les plus fréquentes de gastro-entérite épidémique) ont été relevés. Si ces cas restent l’exception, ils confirment néanmoins la règle : l’hygiène n’est pas à prendre à la légère ! Voici dès lors 10 conseils de l’AFSCA pour les jeunes et leurs encadrants :

  1. Respectez la chaîne du froid : si le camp ne dispose pas d’un réfrigérateur, n’achetez pas de produits réfrigérés à entreposer. Retournez faire des courses régulièrement pour les produits frais. Ou si vous voyez un voisin sympa, demandez-lui peut-être si vous pouvez utiliser son frigo !
  2. Faites attention à la qualité de l’eau : assurez-vous que l’eau destinée à la consommation soit bien potable. Elle est parfois issue d’un réservoir de stockage – chez un voisin ou un agriculteur du coin. Dans ce cas, faites bouillir l’eau puis laissez-la refroidir avant utilisation, ce réflexe simple évite parfois pas mal de tracas. Et pour les baignades en rivière, évitez de boire la tasse !
  3. Lavez-vous les mains : Les mains des petits aventuriers se baladent partout : animaux, plantes, sols, voire déchets. Pensez à vous laver les mains à l’eau claire et au savon.
  4. Respectez les régimes alimentaires : attention aux intolérances et allergies. Faites remplir des fiches médicales par les parents au préalable et tenez-en compte lors de la préparation des menus.
  5. Evitez les contaminations croisées : ne mélangez pas les produits, respectez les consignes de stockage, ne passez pas les couverts d’un plat à l’autre, ne laissez pas traîner les affaires…
  6. Ne consommez pas les restes : si manger les restes à la maison est une idée sympa pour éviter le gaspillage, ce conseil ne s’applique pas en camps ! Eliminez au plus vite les aliments périssables restés plus de deux heures à température ambiante. Et en parlant de déchets, pensez à entreposer vos conteneurs à distance des lieux de préparation et de cuisson de vos repas
  7.  Changez et nettoyez régulièrement les essuies (mains et vaisselle) : ils passent de mains en mains, sèchent la vaisselle, tombent par terre après un coup de vent et passent ensuite sur les tables. Ils véhiculent donc librement toutes sortes de bactéries, et pas seulement les bonnes. Pas possible de les nettoyer ? Faites-les tremper dans de l’eau portée à ébullition…Mais attention à ne pas vous brûler, évidemment !
  8. Un barbecue pour clôturer le camp ? Evitez de brûler la viande. Une flamme en contact avec la viande entraîne sur celle-ci la formation de substances toxiques (des « HAP »).
  9. Soyez vigilants aux symptômes : crampes abdominales, nausée, diarrhée, fièvre sont souvent des signes d’une infection ou d’une intoxication alimentaire, surtout si plusieurs enfants affichent les mêmes symptômes. Consultez un médecin et fournissez-lui la liste des aliments et ingrédients consommés.
  10. Et parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, formez-vous ! L’AFSCA organise des formations dédiées. L’an dernier, elle ainsi formé 245 encadrants de mouvements de jeunesse. Infos et renseignements sur http://www.afsca.be/cva/formation/

La brochure « Pour un camp sans souci alimentaire ! », disponible sur le site de l’AFSCA, regorge d’autres conseils pour préparer les camps de vacances.

Ce sujet s’inscrit dans une campagne de communication plus large visant à montrer que l’AFSCA s’occupe non seulement des contrôles mais joue également un rôle important dans le domaine de la prévention, de la formation et de la sensibilisation à la protection concernant la sécurité alimentaire. Vous trouverez plus d’informations sur cette campagne sur www.alaloupe.be.





  Personne de contact pour la presse:
Stéphanie Maquoi
stephanie.maquoi@afsca.be
Tél. : 0478 69 57 84
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 08.07.2019    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet