Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Détection de la bactérie Xylella fastidiosa dans ...
Communiqué de presse (15/10/2018) Nous suivre sur TwitterNous suivre sur Facebook


Détection de la bactérie Xylella fastidiosa dans une entreprise à Roeselare

  Le 27 septembre 2018, Xylella fastidiosa* a été détectée pour la première fois en Belgique dans une entreprise de Roeselare (Flandre occidentale), dans des oliviers récemment introduits d'Espagne et dont plusieurs plantes présentaient des symptômes suspects. Une partie des plantes étaient toujours présentes dans l’entreprise, une autre partie ayant été vendue à des entreprises dans l’intervalle (jardineries, entreprises de jardinage, etc.). Toutes les plantes contaminées et tous les oliviers présents dans l’entreprise à Roeselare ont été détruits. L'AFSCA effectue actuellement toutes les recherches nécessaires pour déterminer si la bactérie s’est propagée et s’assurer qu'aucune mesure supplémentaire n'est requise. La bactérie n’infecte que des plantes spécifiques et ne représente aucun risque pour le consommateur.

*Xylella fastidiosa est une bactérie qui infecte un grand nombre d’espèces végétales. Elle peut causer des dégâts importants dans les cultures d’olives et d’agrumes, dans les vignobles mais aussi dans les espaces verts publics et en milieu urbain.

La bactérie, originaire du continent américain, a été introduite en Europe. En Italie, elle a causé la tristement célèbre mortalité d’oliveraies. De même, en France et en Espagne, beaucoup de foyers ont été détectés sur de nombreuses espèces de plantes.

Étant donné l’été chaud et sec que nous venons de connaître, il est possible qu’on constate des signes de dessèchement sur les plantes : ils ne sont donc pas nécessairement causés par la bactérie Xylella fastidiosa.

Il n’existe pas de traitement contre Xylella fastidiosa. Afin de lutter contre son introduction et sa propagation en Europe, l’Union européenne a défini des mesures de protection strictes. Un plan de surveillance et de lutte est mis en place par tous les Etats membres afin de détecter cette bactérie et de la combattre.

Ainsi, en cas d’infection, les végétaux contaminés sont détruits le plus rapidement possible, ce qui s’est passé dans le cas de l’entreprise concernée à Roeselare. L’AFSCA effectue actuellement toutes les recherches nécessaires pour déterminer si la bactérie s’est propagée au-delà de l’entreprise concernée. Ces recherches consistent en une inspection visuelle et en un échantillonnage des plantes sensibles dans et autour de l’entreprise, ainsi qu’une étude qui porte sur la présence de vecteurs (insectes qui propagent la bactérie d’une plante à l’autre).

A l’heure actuelle, rien n’indique que la maladie se soit propagée au-delà des lots contaminés.

Le consommateur n’a rien à craindre : cette bactérie n’est nocive que pour les végétaux. L'homme n'est pas sensible à cette bactérie et il n'y a donc aucun risque pour sa santé.

Vous trouverez plus d’information sur xylella fastidiosa sur le site web de l’AFSCA :
http://www.favv-afsca.be/consommateurs/viepratique/autres/xylellafastidiosa/

L’AFSCA reste à disposition des professionnels pour toute question éventuelle :

Les particuliers peuvent s’adresser au point de contact pour les consommateurs :



  Personne de contact pour la presse:
Stéphanie Maquoi
stephanie.maquoi@afsca.be
Tél. : 0478 69 57 84
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 15.10.2018    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet