Afficher cette page en :   Français   Néerlandais  
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
 
Professionnels > Production animale > Alimentation animale > Utilisation des insectes dans les aliments pour animaux
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Service de médiation Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 

Insectes dans les aliments pour animaux




   

Introduction

Agréments/enregistrements

Législation

Liens utiles






Introduction

 

Dans la quête de matières premières durables pour l’alimentation animale, les entreprises du secteur de l'alimentation animale et les chercheurs manifestent ces derniers temps leur intérêt pour les insectes. Les insectes peuvent également contribuer à réduire le manque de protéines produites au sein de l’UE, appelé le « protein gap », par une production locale de protéines de haute qualité. Les insectes sont une source de protéines très prometteuse, en particulier grâce à leurs propriétés de transformation efficace des nutriments de faible qualité en matières premières de haute qualité.

Jusqu’à récemment, les possibilités d’utilisation des insectes dans l’alimentation animale étaient toutefois très limitées. La législation de l’UE est toutefois en train d’évoluer afin de pouvoir utiliser davantage ces insectes, sans naturellement perdre de vue la sécurité de nos aliments pour animaux.

L’alimentation des insectes

Les insectes élevés pour la production de matières premières pour les aliments pour animaux sont des « animaux d’élevage ». Cela a des implications pour l’alimentation de ces insectes. Celle-ci doit en effet satisfaire à toutes les exigences de l’alimentation pour bétail. Une restriction majeure est l’interdiction de les nourrir avec des déchets de cuisine. Les aliments ne peuvent contenir aucun produit de la liste négative de l’annexe III du Règlement 767/2009 (par ex. matériel d’emballage), les aliments pour insectes ne peuvent pas non plus contenir de produits animaux non autorisés pour les non-ruminants selon le ‘feedban’ (http://www.favv-afsca.fgov.be/productionanimale/alimentation/produits/).

Que faut-il faire du substrat résiduel issu de l’élevage d'insectes ?

Les autorités régionales compétentes ont rédigé une note commune (PDF) afin de clarifier le statut de ce substrat résiduel. Ce substrat résiduel contiendra, outre les excréments des insectes, aussi des aliments non utilisés par les insectes et les restes des insectes.

Utilisation des insectes comme matières premières pour les aliments pour animaux

Les insectes vivants sont interdits dans l’alimentation des ruminants. D’autres animaux, comme les animaux d’élevage non ruminants et les animaux de compagnie peuvent par contre être nourris avec des insectes vivants.

Les insectes morts et les produits à base d’insectes morts doivent tout d’abord être transformés chez l’un des transformateurs de catégorie 3 agréés par les autorités régionales (en Belgique). Les graisses fondues obtenues peuvent être utilisées dans l’alimentation animale pour toutes les espèces animales. Les farines de protéines et les insectes entiers transformés sont appelés des protéines animales transformées (PAT). Ces PAT peuvent être utilisées dans les aliments pour animaux de compagnie et depuis le 1er juillet 2017, également dans les aliments pour animaux d'aquaculture et dans les appâts de pêche.

Pour les aliments d’animaux d’aquaculture et les appâts de pêche, seules les PAT des insectes suivants peuvent être utilisées :

Hermetia illucens (mouche soldat noire) Musca domestica (mouche domestique)  
Tenebrio molitor (ténébrion meunier) Alphitobius diaperinus (petit ténébrion mat)  
Acheta domesticus (grillon domestique) Gryllodes sigillatus (grillon domestique tropical) Gryllus assimilis (grillon des steppes)

Haut de la page



Agréments/enregistrements nécessaires

 

Aussi bien l’éleveur, le transformateur en matières premières pour aliments pour animaux que le fabricant d'aliments composés pour animaux ont besoin de certains enregistrements ou agréments.

Les éleveurs d’insectes doivent demander un enregistrement à l'AFSCA. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la fiche d’activités ACT 366 sur la page http://www.favv-afsca.fgov.be/agrements/activites/fiches/.

Les transformateurs de matières de catégorie 3 doivent demander un agrément aux autorités régionales (OVAM, IBGE-BIM, DGARNE). Ils sont repris dans la « section IV » sur la page http://www.favv-afsca.fgov.be/sousproduitsanimaux/operateursagrees/. Si ceux-ci souhaitent livrer des PAT aux fabricants d'aliments composés pour animaux d'aquaculture ou d’appâts de pêche, un agrément ‘feedban’ supplémentaire des autorités régionales est nécessaire. Vous pouvez retrouver cet agrément dans la section (D) sur la page http://www.favv-afsca.fgov.be/productionanimale/alimentation/produits/feedban/. Ce transformateur doit également demander un enregistrement à l'AFSCA comme « fabricant de matières premières feed » (fiche d'activités ACT 251 sur la page http://www.favv-afsca.fgov.be/agrements/activites/fiches/).

Les fabricants d’aliments composés pour animaux d’aquaculture ou d’appâts de pêche doivent demander un agrément pour l’utilisation de PAT d'insectes à l’AFSCA. (Les fiches d'activités sont en cours d’élaboration ; l’agrément peut déjà être demandé).

Haut de la page



Législation principale

 

Règlement (CE) n° 999/2001 fixant les règles pour la prévention, le contrôle et l'éradication de certaines encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) (consulter la législation consolidée).

Règlement (CE) n° 1069/2009 établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non-destinés à la consommation humaine (consulter la législation consolidée).

Haut de la page



Liens utiles sur l'utilisation des insectes dans l'alimentation animale

 

 

Si vous cherchez des informations sur l’utilisation d’insectes destinés à la consommation humaine, vous pouvez les trouver ici (http://www.favv-afsca.fgov.be/denreesalimentaires/insectes/).

 

 

 


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 07.12.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet