Afficher cette page en :   Français   Néerlandais  
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Production animale > Alimentation animale > Utilisation des insectes dans les aliments pour animaux
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 

Utilisation des insectes dans les aliments pour animaux


 


 

Pour apporter des protéines aux animaux, le soja est couramment utilisé, car riche en protéines, mais, le soja est coûteux et concernant le soja il existe quelques questions de durabilité.

L’utilisation d’insectes dans les aliments pour animaux est une solution possible pour améliorer la durabilité de l’élevage intensif.

   
 

Bien que l’AFSCA tolère temporairement 10 espèces d’insectes pour la consommation humaine, les insectes, dans le domaine des aliments pour animaux, ne peuvent pour le moment être utilisés que dans le petfood.

C’est le « feedban » (mesures légales préventives contre l’ESB (encéphalite spongiforme bovine ou maladie de la vache folle), RE 999/2001) qui est le principal obstacle à l’utilisation courante des insectes dans les aliments pour animaux d’élevage et de rente.

A côté de ceci, des questions telles que l’alimentation des insectes (que peuvent-ils manger ?), la mise à mort des insectes (de quelle(s) façon(s) doivent-ils être tués ?), l’analyse des risques, les espèces à utiliser, la phase de vie, se posent également.

 

 

 

Résumé de la législation actuelle :

Les graisses purifiées d’insectes élevés avec des substrats de végétaux (incluant les produits laitiers et les œufs) sont autorisées aussi bien pour les aliments pour animaux producteurs de denrées que pour les animaux de compagnie.

Les protéines animales transformées d’insectes élevés sur des substrats de végétaux ne sont autorisées que dans le petfood.

Les insectes vivants comme aliment pour les ruminants sont interdits. Les autres animaux tels que les non-ruminants, les animaux de ferme et les animaux de compagnie peuvent recevoir des insectes vivants comme nourriture.

 

 

 

Législation principale :

Règlement (CE) n°999/2001 du 22/05/2001 fixant les règles pour la prévention, le contrôle et l'éradication de certaines encéphalopathies spongiformes transmissibles (E.S.T.) (Consulter la version consolidée).

Règlement (CE) n°1069/2009 établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine (Consulter la version consolidée).

 

 

 

L’opinion de l’EFSA :

Selon les experts scientifiques de l’EFSA, la présence éventuelle de risques biologiques et chimiques dans des aliments dérivés d’insectes dépendrait des méthodes de production utilisées, du substrat sur lequel les insectes sont nourris, de l’étape du cycle de vie à laquelle les insectes sont « récoltés », de l’espèce d’insecte, ainsi que des méthodes utilisées pour leur traitement ultérieur.

Si vous désirez lire le rapport complet, veuillez activer le lien suivant pour plus d’informations : http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/151008a
   

 

 


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 12.05.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet