www.afsca.be       AFSCA - PESTE PORCINE AFRICAINE (PPA)
Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
HOME
FR NL



  Actualité en Europe et dans le monde Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 15.02.2019

Ces dernières années, le virus de la peste porcine africaine s’est propagé en Europe de l’Est (Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie, République tchèque, Roumanie, Bulgarie, Hongrie, Russie, Biélorussie, Ukraine, Moldavie). De nombreuses contaminations ont été détectées, et le sont d’ailleurs encore régulièrement, à la fois chez les sangliers et chez les porcs domestiques.

Plus récemment, la PPA a également été identifiée pour la première fois en Chine.

La PPA est aussi régulièrement identifiée en Sardaigne où la maladie se trouve à l’état endémique depuis des dizaines d’années, tant dans la population de sangliers que chez les cochons semi-sauvages.

La PPA est également endémique dans les pays d’Afrique sub-saharienne.

Malgré les mesures de lutte mises en place, le virus de la PPA continue à se propager en Europe de l’Est et s’étend à l’ouest. Deux facteurs expliquent cette propagation :

  • Les sangliers : ils sont considérés comme le réservoir du virus et, par leurs déplacements non contrôlables, peuvent propager la maladie en-dehors des zones déjà infectées voire dans les pays transfrontaliers.
  • Le facteur humain : c’est le risque principal de dispersion de la maladie vers de nouvelles régions ou de nouveaux pays qui ne sont pas en lien territorial avec des zones déjà infectées. En effet, le virus est persistant dans certaines denrées alimentaires à base de produits et/ou viande de porc ou sangliers contaminés, comme des charcuteries. Ces produits peuvent contaminer les porcs domestiques ou les sangliers lorsque des personnes provenant de zones infectées reviennent avec ces produits et que ceux-ci se retrouvent ensuite à disposition des porcs ou des sangliers (par l’abandon de déchets dans la nature par exemple),

Dans les pays de l’Union Européenne, les mesures de lutte sont identiques et consistent en la mise en place de zones de restriction avec interdiction de déplacements des porcs domestiques et des produits issus des porcs. Les zones de restriction sont régulièrement adaptées pour tenir compte de la situation épidémiologique (Décision 2014/709/EU).

zones de restrictions dans l'UE (12/02/2019)

Des mesures sont également prises vis-à-vis des pays tiers infectés (Russie, Biélorussie, Ukraine, Moldavie, Chine). Des mesures de nettoyage et de désinfection supplémentaires des camions utilisés pour le transport de porcs vivants revenant de ces pays sont en effet d’application, comme pour les camions revenant de zones à risque situées dans l’UE.

En outre, il est strictement interdit de ramener de la viande de porc ou de sanglier ou des produits de viande de porc ou de sanglier issus de pays ou de zones où sévissent la PPA.

Il est également interdit de visiter une exploitation porcine ou d’entrer en contact avec des porcs dans les 72h suivant le retour d’une zone à risque.
 
   
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

SITES : AFSCA Professionnels
AFSCA Consommateurs
Portail de la Wallonie
Région flamande
Comité scientifique de l'AFSCA
CONTACTS :
Exploitations agricoles, transporteurs,... Contactez les ULC de l'AFSCA
Le point de contact AFSCA des consommateurs
Porte parole de l'AFSCA