Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Vie pratique > Autres > Frigos communautaires

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Frigos communautaires Version imprimable   |  


Récemment, une nouvelle forme d’entraide citoyenne est née : le frigo communautaire ou frigo solidaire. Le principe est simple : une personne, une association, un groupe de citoyens, met un frigo à disposition dans un lieu accessible au public. Tout le monde peut y déposer une denrée alimentaire, et n’importe qui peut venir y prendre ce qu’il souhaite.

La protection du consommateur est une priorité de l’AFSCA. L’Agence a pour objectif de garantir que le consommateur puisse consommer les produits présents dans son assiette sans le moindre danger pour sa santé. En plus de sa mission de contrôle proprement dite, l’Agence est très active dans la formation et la sensibilisation des opérateurs. En parallèle, elle souhaite aider et soutenir certaines initiatives citoyennes qui visent un intérêt commun. Lorsqu’un frigo communautaire est une initiative citoyenne, l'AFSCA n'effectue pas de contrôle, mais elle donne des conseils et attire l'attention sur les risques potentiels.



Le principe

Celui ou celle qui souhaite offrir un sandwich, un carton de lait ou une soupe préparée peut approvisionner le frigo « public », en espérant que ce don vienne en aide à quelqu’un se trouvant dans la précarité. Le plus souvent, les aliments sont déposés par des personnes de bonne volonté, responsables et prudentes.


Une initiative privée ? L’AFSCA est là pour conseiller

Les personnes qui déposent des produits alimentaires dans un frigo partagé sont considérées comme des personnes responsables et prudentes. Lorsque ce frigo partagé est une initiative privée, l’agence alimentaire est très flexible ; l'initiative ne devra pas être enregistrée auprès de l'Agence, ni avoir une autorisation spécifique.

Ceci implique que ce frigo partagé ne sera pas contrôlé par l’Agence, sauf s’il fait l’objet d’une plainte. Cependant, l’AFSCA est présente pour soutenir cette initiative en conseillant cette initiative citoyenne afin d’offrir les garanties suffisantes en matière de sécurité alimentaire. L'Agence alimentaire joue son rôle de sensibilisation pour contribuer à un objectif commun : réduire le gaspillage alimentaire en éliminant les excédents alimentaires et en essayant de s'entraider de manière sûre.


Une plainte ? L’AFSCA effectue un contrôle

Après une réclamation ou une plainte, l’AFSCA vérifiera plusieurs points importants pour la sécurité alimentaire : la température du frigo, la présence et le contenu des étiquettes sur les aliments, le respect des dates de péremption, ….


Quelques conseils pour donner et recevoir en toute sécurité

Vous êtes à l’initiative de cette action solidaire et, naturellement, vous voulez éviter de faire l’objet d’une réclamation et d’une plainte. Pour une bonne gestion de votre frigo, pensez à appliquer (ou à faire appliquer) ces conseils :

  • Vous déposez un repas fait maison ?
    Créez votre propre étiquette ou "carte de visite" du produit. Mentionnez le jour de préparation du repas, mentionnez la présence des éventuels allergènes présents. L'AFSCA part du principe que tout le monde a le droit à une information correcte concernant les aliments qu'il consomme. A titre d’exemple, l’absence d’informations sur la présence d’allergènes peut constituer un réel danger pour les personnes sensibles. Vous pouvez également lister les ingrédients utilisés et indiquer que l'utilisateur doit garder sa préparation au frais ou que votre plat peut être congelé.
  • Vous déposez un produit décongelé ?
    Décongelez vos produits dans le frigo. Mentionnez sur le produit qu’il a été décongelé et qu’il ne peut pas être recongelé.
  • Vous déposez des aliments achetés dans un supermarché ?
    Pensez à vérifier régulièrement les dates d’expiration et dès que le produit est périmé, retirez-le du frigo, il ne peut plus être donné (DLC = Date Limite de Consommation)
  • Vous déposez des fruits et des légumes frais ?
    Le fruits et légumes frais n’ont pas de date de péremption. Déposez-les dans le bas du frigo, et sachez que généralement, en coupant la partie moins fraîche de ces denrées quelque peu abîmées, ces denrées peuvent encore être consommées sans risque pour la santé.

N’oubliez pas que le fait de devoir faire usage d’un frigo indique que les denrées alimentaires concernées sont relativement sensibles et à courte durée de conservation.



Organisations caritatives versus frigos solidaires

Si vous collectez et récupérez différents aliments auprès d'opérateurs en tant que gestionnaire de frigo (commerces de proximité, chaînes de supermarchés...), nous ne pouvons plus parler d'un frigo communautaire pour lequel aucun enregistrement ne doit être demandé à l'AFSCA. Il relève alors de l’initiative de l'association caritative, qui doit être bien connue par l'AFSCA. 


Organisations caritatives : des directives assouplies

Si un frigo communautaire fait partie d'une organisation telle qu’un CPAS, une banque alimentaire ou toute autre association à vocation sociale et qu’une collecte et/ou une distribution de denrées alimentaires est organisée pour les personnes dans le besoin, alors, cette organisation doit avoir une autorisation de l'AFSCA et peut être contrôlée, comme tout autre opérateur actif dans la chaîne alimentaire : friterie, restaurant ...

S’il y a une collecte de denrées alimentaires par le responsable du frigo (ou via une association) ainsi qu’une distribution aux personnes dans le besoin, il ne s’agit plus d’un frigo solidaire mais d’une association caritative (qui doit être connue de l’AFSCA).


Afin d'éviter que l'offre de banques alimentaires et d'organisations caritatives ne diminue en raison d'obligations administratives, l'AFSCA est très flexible. Par exemple, des directives adaptées ont été élaborées, en particulier pour les organisations caritatives, afin qu’elles puissent distribuer des denrées alimentaires de manière sûre et avec le moins de gaspillage possible. L'AFSCA soutient les initiatives qui s’inscrivent dans une politique sociale et durable en matière de sécurité des aliments visant à assurer une protection maximale du consommateur.


Plus d’informations sur la conservation des aliments ?

Consultez la circulaire « Dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives » dans la page : http://www.afsca.be/denreesalimentaires/circulaires/.



Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet