Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Nos aliments > Fruits & légumes > Vous produisez de l’eau de vie avec vos fruits à noyaux ? Voici quelques conseils de l’Agence ...

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Vous produisez de l’eau de vie avec vos fruits à noyaux ?
Voici quelques conseils de l’Agence alimentaire !
Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 12.10.2018


Eau de vieMi 2018, l’AFSCA a effectué un contrôle dans un magasin de distribution d’eau de vie et y a prélevé des échantillons pour analyse. Les analyses ont révélé que du carbamate d’éthyle, substance identifiée par le monde scientifique comme probablement cancérigène pour l’homme, était présent à une concentration supérieure à la limite définie au niveau européen (1 mg/l). L’AFSCA a ordonné à l’entreprise d’effectuer le retrait du marché de ce produit, et de diffuser l’information vers les consommateurs et la presse belge. La nouvelle a par ailleurs été diffusée sur notre site internet et sur Twitter et Facebook, comme toujours en cas de rappel de produit de type alimentaire.



Comment du carbamate d’éthyle peut-il se retrouver dans de l’eau de vie ?

Le carbamate d’éthyle est un composé naturellement présent dans les aliments fermentés et les boissons alcoolisées. Il est surtout présent dans les boissons alcoolisées à base de fruits à noyau (notamment celles à base de cerises, de prunes, de mirabelles et d’abricots). On le trouve également , quoi que dans une moindre mesure, dans le vin, la bière, le whisky, le pain, le yaourt et la sauce soya.

Il se forme à partir de diverses substances naturellement présentes dans les aliments et les boissons.

Le carbamate d’éthyle est sans réelle conséquence sur l’organisme tant que sa teneur reste sous un certain seuil. Ces dernières années, l’AFSCA a effectué annuellement une quarantaine d’analyses en la matière et aucune mesure n’a dû être prise. La situation est donc rassurante sur notre marché.



Nos conseils ! Le respect des bonnes pratiques aux différents stades de la production d’eau de vie permet de limiter la formation du carbamate d’éthyle

Vous avez beaucoup de fruits à noyau et vous en utilisez pour produire de l’eau de vie ? En respectant quelques bonnes pratiques, et cela à différents stades de la production, vous pouvez éviter ou réduire considérablement la formation de carbamate d’éthyle.

Pour commencer, lors de la sélection de vos matières premières, utilisez des fruits de première qualité, sans dommage mécanique (des fruits non abîmés) ni altération microbiologique, de préférence dénoyautés. S’ils ne sont pas dénoyautés, écrasez les fruits délicatement afin d’éviter de broyer les noyaux.

En fin de fermentation, manipulez les fruits fermentés broyés avec une hygiène parfaite, et limitez l’exposition à la lumière.

Lors de la distillation, utilisez un matériel adapté. Distillez de telle sorte que l’alcool s’évapore lentement et de façon contrôlée et jetez les premières fractions récoltées de l’alcool produit.

Et enfin, lors de la mise en bouteille et de l’entreposage, utilisez des bouteilles étanches à la lumière et entreposez-les à basse température (inférieure à 20°C).



Vous souhaitez en savoir plus ?

Consultez les publications suivantes :
  • le « Code d’usages pour la prévention et la réduction de la contamination des distillats de fruits à noyau par le carbamate d’éthyle » sur le site de la FAO.
  • la recommandation européenne -(UE) 2016/22- concernant la prévention et la réduction de la contamination des eaux-de-vie de fruits à noyaux et des eaux-de-vie de marc de fruits à noyaux par le carbamate d’éthyle (sur le site Eur-lex)



D’après un article du Bulletin AFSCA n°72, page 7


Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet