Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Fipronil – Aperçu des exploitations bloquées
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communication


Fipronil – Aperçu des exploitations bloquées (15/08/2017)

Dans le cadre du dossier fipronil, un certain nombre d’entreprises ont été bloquées à titre de précaution, et des échantillons ont été prélevés.

Aussi bien les exploitations de poules pondeuses que les autres exploitations d’élevages et de reproduction ont été bloquées et des échantillons ont été prélevés. La priorité absolue a été accordée aux fermes de ponte qui produisaient des œufs parce qu’elles livrent directement au consommateur. 86 exploitations avicoles ont été préventivement bloquées dont 48 exploitations de poules pondeuses. Aujourd’hui, 15/08/2017, 21 de ces exploitations sont toujours bloquées, dont 15 exploitations de poules pondeuses.

Lors du monitoring des exploitations de ponte qui n’avaient pas été suspectées sur base de l’enquête du parquet, de faibles concentrations de fipronil ont été constatées dans 7 exploitations. Ces exploitations ont été bloquées immédiatement et les œufs provenant de ces exploitations ont été retirés du marché et détruits.

Au total, 28 exploitations sont donc actuellement bloquées.

Pour rappel, les exploitations dans lesquelles la présence de fipronil dans les œufs a été détectée, ne peuvent reprendre leur activité que si l'AFSCA est certaine qu’il n’y a pas de problème pour la chaîne alimentaire. Lorsque les entreprises concernées auront pu démontrer, analyse à l’appui, qu'elles n’ont pas détecté de fipronil dans leurs « nouveaux » œufs, l’AFSCA viendra à son tour prélever un échantillon officiel et l'analysera. Ce n’est que lorsque l’AFSCA aura procédé à ses propres analyses et aura pu confirmer par elle-même que la présence de fipronil n’est plus détectée que les œufs pourront être à nouveau mis sur le marché.

Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 17.08.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet