Moteur de recherche  



Recherche de A à Z
Plan du site
Vous vous trouvez ici: AFSCA > Grippe Aviaire > Situation actuelle > Situation en Belgique DE   •   FR   •   NL   •   EN  

Professionnels A propos de l'AFSCA Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Cellule de vulgarisation Check-lists "Inspections" Comité consultatif Comité scientifique Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale Production végétale Service de médiation pour les opérateurs Vétérinaires indépendants Publications Utiles Consommateurs

 
 
   
Situation en Belgique

En Belgique, les mesures de prévention concernant les rassemblements d’oiseaux et de volailles, le confinement et le nourrissage sont adaptées régulièrement en fonction des périodes de migration des oiseaux sauvages et de l’évolution de la situation épidémiologique dans les pays limitrophes.

En outre, tout détenteur de volailles ou d’oiseaux doit être capable de confiner (enfermer ou mettre sous filets pour éviter les contacts avec les oiseaux sauvages) ses animaux endéans les 24 heures, dans l’éventualité de la découverte d’un cas (sauvage) ou d’un foyer (poulailler) sur le territoire belge.

De plus, les mesures de base ont été maintenues : ainsi, les détenteurs professionnels des zones naturelles sensibles – les zones avec une présence prononcée d’oiseaux sauvages aquatiques – doivent toujours confiner leurs animaux et tout détenteur de volailles ou d’oiseaux dans ces zones ne peut abreuver ou nourrir ses animaux à l’extérieur.

A ce jour, aucun cas de grippe aviaire n’a plus été décelé en Belgique depuis 2003. Ainsi, les mesures actuellement d’application dans notre pays ont surtout un caractère de prévention. Elles sont surtout destinées à empêcher l’introduction des virus de la grippe aviaire et à les détecter le plus vite possible. Dans ce cadre, depuis 2004, des programmes de surveillance dans le cheptel de volailles et chez les oiseaux sauvages ont été mis sur pied par l’AFSCA.

En ce qui concerne les volailles détenues en captivité, deux programmes ont été instaurés :

 
  • un screening sérologique a pour but de déterminer la prévalence des virus de la grippe aviaire des sous type H5 et H7 chez les volailles dans les exploitations avicoles. Pour cela, du sang est prélevé sur des individus dans toutes les exploitations avicoles de plus de 200 volailles (à l'exception des exploitations de poulets de chairs) ou de plus de 15 ratites. Les exploitations situées dans les zones naturelles sensibles et les exploitations de dindes, oies et canards sont échantillonnées une deuxième fois au cours de la même année.
  • Lors d'un diagnostic d’exclusion, chaque maladie ou mortalité anormale chez les volailles doit être examinée par le vétérinaire de l’exploitation. Si celui-ci ne peut exclure une contamination par la grippe aviaire, alors aucun traitement thérapeutique ne peut être instauré avant la prélèvement et la transmission d’échantillons/de cadavres vers les laboratoires de ARSIA et DGZ pour autopsie et éventuellement des examens supplémentaires.
 

En ce qui concerne les oiseaux sauvages, deux programmes de surveillance ont également été mis en place :

 
  • Lors du monitoring actif, des écouvillons cloacaux ou oropharyngaux (swabs) sont prélevés sur des oiseaux sauvages et analysés. Ces échantillonnages se déroulent au cours des activités de capture-baguage organisés par l’IRSNB (Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique) depuis 1927 en Belgique, et dans une moindre mesure, lors de la saison de chasse aux oiseaux aquatiques par les chasseurs;
  • Au cours du monitoring passif, les mortalités suspectes d’oiseaux sauvages sont analysées. Pour ce faire, les oiseaux retrouvés morts qui répondent à certains critères d’espèce et de nombre sont envoyés au laboratoire pour analyse.
 

Tous les échantillons sont envoyés et analysés au laboratoire de référence CERVA.

 

Résultats du monitoring actif et passif en 2006

Résultats du monitoring actif et passif en 2007

 

 

Dernière mise à jour: 09.05.2008

 

 





Conditions d'utilisation & Disclaimer    |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.